mardi 30 juin 2009

Un clafoutis aux abricots


Cette année, nous avons aussi de la chance, il y a beaucoup d'abricots.
Pour commencer, j'ai fait un clafoutis, recette trouvée chez GourmandiElise et aussi reprise chez Delice Eyes.


Je vous rappelle la recette :


600 g de beaux abricots

75 g de farine

75 g de sucre

50 g de poudre d'amande

1 pincée de sel

150 ml de lait

100 ml de crème

20 g de beurre



Dans un cul de poule, mélanger la farine, le sucre, la poudre d'amande et la pincée de sel.

Dans une casserole, faire tiède le lait, la crème et y faire fondre le beurre.
Rajouter le mélange liquide sur le mélange sec puis incorporer les œufs.


Dans un plat beurré et fariné ou un moule en silicone, placer les abricots lavés, dénoyautés et coupés en deux.
Verser la préparation précédente.

Mettre au four pour 45 minutes dans un four préchauffé à 180°.


Verdict :


J'apprécie de plus en plus les clafoutis, j'aime y couper de belles tranches.
Cette recette est bien fondante, bien parfumée.
A faire et à refaire.

Muffins à la confiture de cassis

J'ai préparé quelques muffins pour la sortie de fin d'année de Salomé. Une très belle journée où tous les enfants se sont beaucoup amusés.
Ces muffins, je les ai préparé pour les accompagnateurs et pour la professeure de sport qui est très gourmande ( hi hi hi).

Voici la recette
tirée du livre Moelleux et cœurs coulants Edition Marabout :

400 g de farine
250 g de sucre
1 sachet de levure
200 ml de crème liquide
60 ml d'huile neutre
2 œufs

confiture de cassis

Préchauffer le four à 180°.
Mélanger la farine, la levure, le sucre ; ajouter les œufs, l'huile et la crème. Bien mélanger pour que la pâte soit homogène.

Dans chaque caissette en papier, mettre une cuillère à soupe de pâte, puis disposer une cuillère à dessert de confiture de cassis puis recouvrir de reste de pâte.
Faire cuire 15/20 minutes.

Verdict :



Des muffins super parfumés, même si le cassis est très fort.
A la maison, on s'est aussi bien régalé.

samedi 27 juin 2009

Cake au levain, aux cerises et aux pépites de chocolat

C'est mon deuxième cake au levain !!!! J'ai fait ce cake en début de semaine et j'ai utilisé les toutes dernières cerises de mon arbre.

Et oui, avec le levain on ne fait pas que du pain, on fait aussi des cakes, je remercie Flo pour ces supers recettes !!!

Voici ma recette :

100 g de levain rafraichi
3 gros œufs
100 ml d'huile neutre

125 g de sucre
265 g de farine
2 cuillères à café de levure chimique

1 bol de cerises dénoyautées
1 poignée de pépites de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°.
Dans un premier saladier, mélanger les ingrédients secs (le sucre, la farine, la levure).
Dans un second saladier mélanger les ingrédients liquides (le levain, les œufs et l'huile).
Puis on mélange les deux bols, ajouter les cerises puis les pépites de chocolat, bien mélanger puis verser dans un moule à cake beurré et fariné ou dans un moule en silicone.
Faire cuire 45 minutes.

Verdict :

Délicieux tiède, fondant.....
Le chocolat et la cerise se marient très bien ensemble.
Bien sûr, on peut faire un cake au levain salé, à essayer pour moi !

vendredi 26 juin 2009

Gelée de fruits rouges


Nous avons beaucoup de chance d'avoir un jardin presque en ville. Cette année il a été généreux en cerises, en cassis, en groseilles et aussi nous avons quelques framboises. Il ne reste plus que les mûres deviennent toutes noires (mais là, il faut attendre le mois d'aout).


Avec ma récolte de ce matin, j'ai eu envie de faire quelques pots de gelée. J'ai donc assemblé mon bol de framboises avec des cassis et des groseilles.

J'ai utilisé :

250 g de framboises
250 g de cassis
250 g de groseilles

du sucre

Mettre les fruits dans une casserole et les faire cuire jusqu'à ce qu'ils éclatent.
Laisser refroidir un peu puis les passer au tamis pour ne recueillir que le jus et la pulpe.
Ajouter du sucre (pour moi 490 g de jus et j'ai mis 400 g de sucre).
Faire bouillir environ 15 minutes.
Mettre en pots.

Verdict :


Une gelée super parfumée, l'odeur de la framboise ressort beaucoup.
De délicieux petits déjeuners en perspective !

mercredi 24 juin 2009

Confiture de cassis


Je profite de tous les fruits du jardin, après les cerises, les groseilles, voici venu les cassis, petites baies toutes noires et super parfumées.


C'est un petit fruit très fort en gout, j'en ai fait quelques pots de confitures pour me rappeler cet hiver de cette bonne odeur quand on passe devant l'arbuste.

Pour 3 pots, il vous faut :

800 g de baies de cassis
600 g de sucre
le jus d'un demi citron

Mettre les baies, le sucre et le jus du citron dans une casserole. Faire cuire et aux premiers bouillons, éteindre le feu sous la casserole.
Le lendemain, faire cuire la confiture une dizaine de minutes.
C'est prêt.
Mette en pots.

mardi 23 juin 2009

Confiture de cerises

Nous avons attendu avec impatience que les cerises rougissent, maintenant elles sont presque toutes mures !!!!! L'arbre en est couvert, il faut vite les cueillir sinon elles vont pourrir et c'est dommage de les laisser s'abimer.

Après avoir fait un clafoutis, un dessert crémeux, voilà une confiture de cerises à la vanille.

Bon, je n'ai fait que trois pots mais je préfère faire des petites quantités.

Pour 3 pots de confitures :

800 g de cerises dénoyautées
800 g de sucre
1 cuillère à dessert de pectine (achetée chez G. Detou !!!) sinon vous pouvez utiliser du Priz
1 gousse de vanille Bourbon

Dans un premier temps, faire cuire les cerises et la vanille avec un petit peu d'eau pendant 20 minutes.
Ajouter le sucre et la pectine et faire cuire 20 minutes.
Mettre en pots.

Verdict :


La couleur est magnifique.
J'ai volontairement garder les fruits en entier.

lundi 22 juin 2009

Mini bouchées à la ricotta et aux groseilles


C'est la pleine saison des cerises mais aussi des groseilles. J'ai déjà fait mes tartelettes meringués et là, j'ai essayé une recette faite avec presque rien et c'est très bon et très beau.

J'ai trouvé la recette ici mais je vous la redonne :

1 pot de ricotta
3 oeufs
50 g de sucre roux
le zeste d'un citron
des groseilles

Préchauffer le four à 180°.
Battre les oeufs, ajouter la ricotta, le zeste et le sucre, le mélange doit être homogène.
Répartir des des empreintes en silicone mini muffins et déposer quelques groseilles.
Faire cuire 20 minutes environ (attention, les bouchées gonflent beaucoup en cuisant).

Verdict :

Une recette hyper simple et originale, on peut remplacer les groseilles par des cerises.

dimanche 21 juin 2009

Quelques bocaux de cerises


Voici encore une recette de cerises (et je n'ai pas fini d'en cueillir !!!!).
C'est Désirée qui m'a donné l'idée de faire des bocaux de cerises, c'est très simple à faire, pas besoin de dénoyauter les cerisesa c'est du boulot !!!) ; il suffit juste d'avoir une énorme marmite pour contenir les bocaux.


Voilà comment j'ai procédé :

Rincer et équeuter les cerises,
Les placer un un bocal (type Le Parfait)
Saupoudrer de sucre et de sucre vanillé
Verser un peu d'eau
Bien fermer le bocal pour qu'il soit bien hermétique
Le plonger entièrement dans la marmite d'eau bouillante
Et faire cuire 20 minutes.
Laisser le bocal dans l'eau jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement.
C'est prêt !

Ranger le bocal à l'abri de la lumière.

Cet hiver nous pourrons manger un clafoutis de cerises ou bien d'autres bonnes choses.

Je vous tiens au courant !!!

vendredi 19 juin 2009

Galettes de Polenta au parmesan


Aujourd'hui un peu d'Italie dans notre assiette, nous sommes impatients de retrouver notre village toscan et de revoir Teresa et Ferruccio !!!

Un peu de polenta pour nous mettre dans l'ambiance, voici la recette :


750 ml de lait
1 œuf
110 g de Polenta précuite (plus pratique)
60 g de parmesan + 2 cuillères à soupe pour saupoudrer les galettes
sel, poivre et noix de muscade
quelques noisettes de beurre sa


Faire bouillir le lait avec le sel, le poivre et la noix de muscade.
Verser en pluie la polenta et la faire cuire 5 minutes.
Ajouter l'oeuf battu puis le parmesan.
Bien mélanger.

Verser dans des empreintes en silicone, recouvrir chaque galette de parmesan et de quelques miettes de beurre salé.

Mettre au four à 180° pour faire fondre le parmesan pendant 15 minutes.

Verdict :



Une polenta moelleuse, bien parfumée.
Je l'ai servie avec une concassée de tomates aromatisée de sel, de poivre, d'Herbes de Provence et d'huile d'olive. On peut aussi la servir avec une salade verte.

mercredi 17 juin 2009

Dessert crémeux aux cerises

Voilà ma deuxième recette à base de cerises.

J'ai repris une idée du magazine Fémina de la semaine dernière.
C'est une compotée de cerises avec une crème douce vanillé, légère et savoureuse.

Voici la recette :

500 ml de lait
3 jaunes d'œuf
40 g de maïzena
150 g de sucre
une gousse de vanille

350 g de cerises dénoyautées
30 g de sucre

Préparer la compotée de cerises :
Faire cuire 20 minutes environ les cerises, le sucre et un peu d'eau.
Laisser complètement refroidir.

Préparer la crème.

Battre les jaunes d'oeufs et le sucre, ajouter la maïzena.
Faire bouillir le lait avec la vanille, ajouter progressivement les œufs/sucre. Cuire jusqu'à épaississement.
Laisser refroidir.

Dresser les verres, en intercalant crème et cerises, terminer par des petits sablés émiettés.

Verdict :

Aussitôt préparé, aussitôt mangé !!!
C'était vraiment excellent, bien crémeux et bien fruité.

mardi 16 juin 2009

Tartelette meringuée aux groseilles

J'ai déjà publié cette recette de tarte meringuée aux groseilles mais elle est passée inaperçue l'année dernière. Je vous la redonne car cette tarte est devenue un incontournable dans ma cuisine au mois de juin. Nous avons beaucoup de groseilles et j'en profite pour faire des desserts à base de ce fruit un peu acide.

Les groseilles sont sur un lit de fromage blanc aromatisé avec un zeste de citron et surmonté d'une délicieuse meringue. Succès garanti, à vous d'essayer !!!!

Voici les ingrédients nécessaires :

Pâte à tarte sablée :
125 g de beurre mou
250g de farine
125 g de sucre
1 œuf
1 pincée de sel

450 g environ de groseilles égrappées
500 g de fromage blanc
le zeste d'un demi citron
80 g de sucre
4 jaunes d'œuf
20 g de maïzena

4 blancs d'œuf
170 g de sucre

Préparer la pâte à tarte :
Mélanger la farine et le beurre coupé en morceaux du bout des doigts, la pâte doit être friable.
Creuser une fontaine, y ajouter le sel, le sucre et le jaune d'oeuf, incorporer tous ces ingrédients pour en faire une boule.
La laisser reposer au réfrigérateur pendant 4 heures (ou toute une nuit, pour moi).
Le lendemain :
Etaler la pâte et découper des disques, les placer dans des empreintes tartelettes.
Préchauffer le four à 180°.

Mêler le fromage blanc, le sucre, les jaunes, la maïzena, la pincée de sel et le zeste de citron.
Répartir dans les fonds de tartelettes.
Faire cuire 8 minutes.
Recouvrir avec les groseilles.
Réenfourner 8/10 minutes, le temps que la crème soit prise au milieu.
Laisser refroidir.

Battre les blancs en neige et verser le sucre en pluie, on obtient une mousse épaisse et brillante. Étaler sur les tartelettes, enfourner à four très chaud pendant quelques minutes le temps de dorer la meringue. La déguster assez rapidement car la groseille " trempe " la pâte.


Verdict :

Nous attendons chaque année avec impatience les groseilles pour déguster cette tarte que tout le monde adore !!!! Essayer là, vous serez conquis....

dimanche 14 juin 2009

Un Kouglof


Comme vous avez pu le remarquer, en ce moment je vous propose des brioches. J'ai de la chance car elles sont super belles.

Pour notre petit déjeuner du dimanche matin, j'ai fait un Kouglof, c'est une spécialité de ma région qui est l'Alsace.



C'est aussi une recette du Moulin de Hurtigheim, il vous faut :

500 g de farine
1 sachet de levure déshydratée
1 pincée de sel
220 ml environ de lait
60 g de beurre
1 oeuf
1 cuillère à soupe d'huile
50 g de raisins de Corinthe
2 cuillères à soupe de Rhum

Faire tremper les raisins de le Rhum et un peu d'eau bouillante.
Mettre dans le bol du kenwood, la farine, le sel et la levure.
Ajouter le lait légèrement tiède dans lequel on aura fait fondre le beurre et le sucre.
Puis incorporer l'oeuf et l'huile.
Pétrir la pâte au moins 10 minutes.
Faire lever dans un endroit à l'abri des courants d'air pendant au moins 1 heure.

Quand la pâte à doubler de volume, la dégazer et ajouter les raisins (préalablement égouttés et séchés dans du papier absorbant).
La placer dans un moule à Kouglof bien beurré et fariné, on peut aussi ajouter des amandes entières ou des amandes effilées.
Faire lever une deuxième fois.

Faire cuire 45 minutes dans un four préchauffé à 170°.

Verdict :



Un kouglof qui a bien levé, bien parfumé.

samedi 13 juin 2009

Un ptit tag..... ( 2 fois)

C'est Amelanche qui a pensé à moi...... maintenant on me lit même du Québec. Très beau pays que j'aimerais beaucoup visiter ! Un jour peut être.....


Il y a quatre étapes à suivre.


1. Écrire 8 souhaits.
2. Dire à quoi font penser les 10 mots donnés.
3. Dire un mot sur sa taggueuse.
4. Tagguer 8 personnes et les prévenir.

8 souhaits :

- que ma famille se porte bien,
- que mes filles s'épanouissent et travaillent bien à l'école,

- me perfectionner encore dans la boulange,
- suivre des cours de cuisine,
- faire un voyage très loin avec ma famille
- continuer à faire du sport (encore et toujours) le plus longtemps possible
- de bonnes trouvailles à Paris
- qu'il y ait la paix dans le monde

Les 10 mots


Message : amitié
Blog : partage
Prix : merci !
Croix : point de croix (j'ai commencé il y très longtemps)
Scrap : cooking (pas encore essayé)
Création :
très souvent
Bonheur : élément essentiel de la vie
Enfant : mes filles
Vie : très longtemps !!!!



A Amelanche

Partage à travers l'océan, ça c'est vraiment génial, découvrir une cuisine différente ! Merci !
À mon tour de tagguer des bloggeuses que j'aime beaucoup :

Nestelle
Swinguette
Flo (un peu occupée en ce moment !)

Merci aussi à Saveurs et Gourmandises pour ton tag. Tu habites une ville magnifique, Paris. J'y vais justement samedi faire des emplettes gourmandes !!!

Cafoutis aux cerises et à la fève Tonka

Cette année, notre cerisier est couvert de cerises !!!! C'est une très bonne année pour les cerises mais pas pour les prunes et les mirabelles.


Nous en mangeons quand nous passons à côté de l'arbre, nous en donnons et je profite aussi d'en faire quelques desserts, le plus classique est le clafoutis..... que j'ai aromatisé à la fève Tonka. Quelle bonne odeur !

Voici la recette :

250 ml de lait
40 g de beurre
115 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
4 œufs
125 g de sucre
2 pincées de sel
1 fève Tonka
1 saladier de cerises (dénoyautées)

Préchauffer le four à 180°.
Chauffer le lait et le beurre pour le faire fondre.
Battre les œufs et le sucre, ajouter la farine, la levure et le sel puis verser le lait/beurre. Râper la fève Tonka.
Beurrer et fariner un plat allant au four.
Y déposer les cerises puis verser l'appareil à clafoutis.
Enfourner et faire cuire 45 minutes.

Verdict :


Nous l'avons particulièrement apprécié car il n'y avait plus les noyaux !!! En fait, j'ai testé un dénoyauteur, c'est super pratique même si quelques cerises restent coincées......
Je crois que je vais encore un faire un...

vendredi 12 juin 2009

Tarte à l'abricot à la Crème de Calisson


La Tarte à l'Abricot c'est la tarte de l'été !!!! J'ai trouvé de très beaux abricots bien mûrs et bien parfumés.
Comme j'avais des invités, j'ai eu l'idée de faire une belle tarte à l'abricot avec ( encore) de la Crème de Calisson (non, mon pot n'est pas encore terminé !!!). La pâte à tarte est légèrement aromatisée à l'amande, les abricots sont fondants ; c'est parfait !

Voici les ingrédients nécessaires pour une petite tarte :

Pour la pâte à tarte (de chez Amuses Bouche)
160 g de farine
40 g de sucre glace
20 g de sucre
20 g de poudre d'amande
1 pincée de sel
100 g de beurre tempéré
1 jaune d'œuf

8 beaux abricots
1 oeuf
80 ml de crème
3 cuillères à dessert de Crème de Calisson
1 peu de sucre


Préparer d'abord la pâte à tarte :
Mélanger la farine, les sucre, la poudre d'amande et le sel.
Former un puits, mettre au centre le beurre coupé en petits morceaux et le jaune. Pétrir jusqu'à ce que la pâte forme une boule homogène.
Laisser reposer la pâte au réfrigérateur au moins 30 minutes.

Étaler la pâte dans un cercle à pâtisserie.
Placer les abricots coupés en deux, face vers le bas sur la pâte.
Battre l'oeuf, la crème, le sucre et la Crème de Calisson.
Verser sur les abricots.

Faire cuire 35 minutes environ dans le four préchauffé à 180°.


Verdict :


Une tarte qui a embaumé ma cuisine.
Elle était super fondante, légèrement acidulée.
Un plaisir en bouche.

mardi 9 juin 2009

Un parfum d'enfance....

Lorsque j'étais petite fille, mon grand'père et moi ramassions des fraises des bois dans la forêt des Vosges, on en ramassait pas énormément mais ma grand'mère les transformait en confiture.
Cette confiture de fraises des bois a un parfum très particulier et très fort !!!!


Dégustée sur une tranche de pain, quel régal !!!!

J'ai ramassé quelques fraises des bois dans mon jardin et j'ai fait un petit pot de confiture.

J'ai pris 93 g de fraises des bois que j'ai mis dans une casserole,
j'ai ajouté 80 g de sucre
et fais cuire 15/20 minutes.
Puis je l'ai mis en pot....


Un petit pot bien précieux.....

lundi 8 juin 2009

Un Fête des Mères très chocolatée !!!!


Encore une fête où je me suis proposée de faire le dessert, et encore une fois tout le monde l'a apprécié !!!!
Je n'ai pas fait de gâteau à base de fruits mais à base de chocolat et de caramel. J'ai d'abord fait des dômes au chocolat au lait puis le délicieux gâteau fondant ricotta/caramel d'Eryn !!!!!

Voici les recettes :


Pour les dômes au chocolat au lait, vous aurez besoin de
450 ml de lait
15 g de poudre de lait
10 g de sucre
60 g de crème fraiche liquide
3 jaunes d'œuf
160 g de chocolat au lait

150 g de chocolat noir



Faire chauffer le lait avec le sucre, la poudre de lait, la crème et les jaunes d'œuf. Faire cuire le mélange jusqu'à 85 ° (merci la sonde Ikéa). Puis ajouter le chocolat au lait coupé en petits morceaux. Bien lisser.
Faire refroidir dans un bain marie d'eau très froide.
Puis mettre en sorbetière.
Pendant ce temps, faire fondre le chocolat noir. Remplir à l'aide d'un pinceau à pâtisserie les empreintes en silicone et faire prendre au réfrigérateur.
Remplir de glace au chocolat au lait et mettre au congélateur.

Pour le gâteau fondant ricotta/caramel, je vous redonne la recette d'Eryn (l'original de la recette est ici)


Pour le fondant ricotta/caramel :

2 gros œufs

250 g de ricotta

20 g de maïzena

20 g de sucre glace

200 g de sucre

200 ml de crème liquide

2 cuillères à soupe d'eau

20 g de beurre salé (pour moi)

Pour la mousse au chocolat :

200 ml de crème liquide entière

130 g de chocolat noir

50 g de lait

1 feuille de gélatine

Pour le glaçage au caramel chocolaté :

200 mol de crème liquide

200 g de sucre

20 g de beurre salé

2 cuillères à soupe d'eau

30 g de chocolat noir



Préparer le fondant ricotta/caramel :

Réaliser la sauce caramel, verser le sucre et l'eau dans une casserole de taille moyenne. Mettre sur feu moyen sans remuer jusqu'à caramélisation : le sucre doit être entièrement dissout, il ne doit plus rester de grain et la couleur doit être bien ambrée.

Parallèlement, faire bouillir la crème liquide.
Retirer la casserole de caramel puis y verser la crème. Bien remuer puis remettre sur le feu en remuant jusqu'à léger épaississement. Retirer du feu et ajouter les dés de beurre salé, mélanger, réserver.


Préchauffer le four à 175 °.

Dans un saladier battre les œufs et le sucre glace jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Ajouter la maïzena, fouetter, la ricotta, fouetter puis la sauce au caramel. Fouetter à nouveau.

Verser dans un moule en silicone et faire cuire 45 minutes à 175°.
Laisser refroidir dans le moule puis démouler à l'envers sur un plat de service.


Préparer la mousse au chocolat.

Tremper la feuille de gélatine dans de l'eau froide.
Battre la crème en chantilly légère, réfrigérer.
Faire fondre le chocolat en petits morceaux au bain marie.
Chauffer le lait, y ajouter la feuille de gélatine ramollie.
Verser le lait sur le chocolat en plusieurs fois, en remuant à chaque fois avec la spatule.

Laisser refroidir puis ajouter la chantilly.
Étaler la mousse au chocolat sur le fondant ricotta/caramel.


Préparer le caramel chocolaté :

Verser l'eau et le sucre dans une casserole de taille moyenne. Mettre sur feu moyen sans remuer jusqu'à caramélisation. Le sucre doit être entièrement fondu et la couleur doit être bien ambrée.
Parallèlement, bouillir la crème.
Retirer le caramel du feu et incorporer petit à petit la crème, remettre sur le feui à ébullition en remuant jusqu'à léger épaississement.
Retirer du feu et ajouter les dés de beurre et le chocolat en petits morceaux. Mélanger, réserver.


Laisser bien tiédir et verser sur la mousse au chocolat dans le cercle à pâtisserie.


Laisser au réfrigérateur toute une nuit.
Le lendemain enlever le cercle à pâtisserie et faire adhérer du pralin sur le contour du gâteau.


Verdict :

Une douceur chocolatée qui a ravi toutes les papilles.
Merci Eryn pour ton délicieux gâteau !

dimanche 7 juin 2009

Histoire de pain et de levain (échange et barvardage) 5

Je continue toujours à faire mon pain à la cocotte.
Par contre, je viens d'avoir une cocotte en verre et je voulais faire l'expérience si le pain cuit différemment que dans la cocotte en fonte.


Pour ce pain, j'ai pris :



200 g de levain rafraichi le soir et le matin
(3 cuillères à soupe de farine T65 et 3 cuillères à soupe d'eau)

200 g de farine " Graines des Champs " du Moulin de Hurtigheim
400 g de farine T65
11 g de sel
250 ml de lait fermenté + encore de l'eau
(je n'avais plus assez de lait fermenté)



Dans le bol du Kenwook, mettre les farines, le levain et ajouter progressivement le lait fermenté et l'eau.
Laisser reposer le pâton pendant 20 minutes environ.
Ajouter le sel et pétrir encore environ 10 minutes.
Couvrir le bol et laisser lever 1 voire 2 heures.

Dégazer légèrement le pâton et le placer dans un saladier allant au réfrigérateur pour la nuit (bien couvert d'un film plastique).

Le lendemain matin, sortir le saladier du réfrigérateur, la pâte a doublé de volume (c'est incroyable !!!). La sortir délicatement et la placer dans la cocotte (préalablement huilée) et la mettre dans le four à froid (avec le couvercle) et mettre à ce moment là, la température à 230° pour 55/60 minutes.



Verdict :

La base du pain est toujours bien cuite, bien brune.
La croute est croustillante mais pas trop.
J'ai cuit le pain le mercredi matin, et le samedi matin, la mie n'était pas sèche, la croute pas dure du tout. Est-ce la cuisson à la cocotte ??? Est-du au lait fermenté ???? Est-ce du au levain ???? Je ne sais pas mais dimanche je refais un pain, on verra le résultat.


BONNE FETE DES MERES !!!


samedi 6 juin 2009

Un cake estival

Ces dernières semaines j'aime à nouveau faire des cakes, en plus je les réussis.
Il restait quelques abricots que personne ne voulait manger et j'ai eu l'idée de les mettre dans un cake.

J'ai simplement repris la recette du livre Les Cakes de Sophie, en diminuant un peu la quantité de beurre.

Voici les ingrédients :

3 œufs
160 g de sucre
160 g de farine
2 cuillères à café de levure chimique
100 g de beurre ou de margarine
8 beaux abricots bien mûrs

100 ml d'eau
100 g de sucre

Faire un sirop avec l'eau et le sucre, verser les abricots coupés en deux et faire cuire 10 minutes.
Les égoutter et les sécher.

Battre les œufs avec le sucre. Incorporer la farine et la levure.
Faire fondre le beurre dans une casserole à feu très doux.
L'ajouter au mélange précédant.
Beurrer et fariner un moule à cake.
Verser la moitié de la pâte, disposer quelques abricots puis verser le reste de pâte, poser sur le dessus le reste des abricots.
Si l'on veut, on peut parsemer le cake d'amandes effilées.

Faire cuire dans le four préchauffé à 180° pendant 40 minutes.

Verdict :


Nous avons adoré ce cake, il est super fondant et moelleux.
Eglantine était par contre très septique, c'est du cake à la carotte ??????
J'avoue que je l'ai traumatisée il y a quelques années avec un pain à la carotte.

jeudi 4 juin 2009

De la confiture Fraises Rhubarbe et Vanille Bourbon


La cueillette de Fraises à Vendenheim est à nouveau ouverte, c'était l'occasion pour nous d'y faire un tour et de ramasser quelques kilos de bonnes fraises toutes fraiches. Nous les avons dégustées avec du sucre et de la chantilly maison (trop trop bon), Salomé nous a aussi préparé une charlotte aux fraises (pas pris de photo car mangée trop vite) puis avec le reste j'ai fait de la confiture. J'y ai ajouté quelques branches de rhubarbe du jardin et pour parfumer le tout ai mis une belle gousse de Vanille de Bourbon.

Pour 5 pots de confiture, il vous faut :

800 g de fraises
200 g de tiges de rhubarbe
1 gousse de vanille de Bourbon
1 kg de sucre
1 sachet de Priz

La veille,j'ai préparé les fruits et les un peu cuits.
Le lendemain, j'ai cuit la confiture selon les instructions du gélifiant Priz.
Puis je les ai mis en pot.

C'est tout simple à faire et nous allons nous régaler sur sur bon pain au levain !

mercredi 3 juin 2009

Une tresse Gonflée !!!!

J'ai refait une pâte à brioche, j'ai suivi une recette du Moulin de Hurtigheim. J'ai juste modifié un ingrédient ; j'ai remplacé le lait par le lait fermenté. Il apporte beaucoup de douceur et de moelleux à la pâte.

500 g de farine
1 sachet de levure déshydratée
3 œufs battus
75 g de sucre
1 pincée de sel
120 g de beurre
environ 250 ml de lait fermenté

Mettre dans le bol du Kenwood, la farine, la levure, le sel, le sucre, le beurre ramolli puis incorporer petit à petit le lait fermenté, les œufs.
Pétrir la pâte au robot pendant 10 minutes environ.

Laisser reposer la pâte à l'abri des courants d'air pendant plus d'une heure.

Sortir le pâton du bol, la dégazer légèrement puis former 3 longs boudins, en faire une tresse.

Laisser à nouveau lever la pâte pendant 1 heure puis la badigeonner d'un jaune d'œuf.

Faire cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 45 minutes environ.

Verdict :

Un grand succès, la tresse est super gonflée, la mie est légère.
C'est quand que tu nous fais un chinois à la crème ?????? dixit MonChéri.

lundi 1 juin 2009

Une fête d'anniversaire dans le jardin !

Nous avons encore fait une fête d'anniversaire pour Eglantine, mais cette fois avec tous ses copains et ses copines, heureusement que le soleil était au rendez vous ; nous avons passé la journée au jardin !!!!
Il y avait 15 enfants à faire jouer et surtout à ravitailler !!!!

Eglantine m'a demandé de faire des brownies (un grand classique que les enfants adorent), des mini mauricettes maison garnies de fromage à tartiner et de mousse de canard et pour le Gâteau d'Anniversaire un entremets à la mousse de chocolat blanc et à la framboise !!!!


Le tout accompagné bien sûr de bonbons (plein de colorants !!!).

Voici la recette des mini mauricettes, très simple à faire mais je n'ai pas pu les gouter, tout a été dévoré !!!!



500 g de farine (pour moi moitié T45 et moitié T65)
1 sachet de levure de boulangerie
150 ml de lait tiédi
150 ml d 'eau tiédie
1.5 cuillère à café de sel
30 g de margarine ramollie

Pour le bain :
500 ml d'eau
2 cuillères à café de sel
40 g de bicarbonate

Dans le bol du robot, mettre la farine, le sel, la levure ; ajouter progressivement le lait et l'eau puis mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène. Pétrir la pâte pendant 3 minutes puis incorporer la margarine et continuer à pétrir 8 minutes environ.
Laisser reposer la pâte dans un endroit à l'abri des courants d'air pendant 1 heure.


Aplatir le pâton avec la paume de la main et le diviser en 30 et faire des boules.

Préchauffer le four à 200 °.

Pendant ce temps, chauffer l'eau, le sel et le bicarbonate, quand le bain bout, plonger les boules et les sortir rapidement et les poser sur un plat allant au four ou sur une plaque en silicone.

Badigeonner d'un jaune d'œuf et pars
emer de gros sel, de cumin, d'origan séché.

Faire cuire 15 minutes environ.

Une fois refroidi, les garnir de fromage à tartiner et de mousse de canard.
Succès garanti !!!!


Puis j'ai servi le Gateau d'anniversaire avec les 10 bougies !!!! Les enfants m'ont demandé si c'est moi qui avais réalisé le gâteau !!!!! (j'suis fière, hi hi hi). Pour faire cet entremets j'ai repris la base de ma génoise (ici), pour les mousses voici comment j'ai procédé :


Il vous faut :

Pour la mousse au chocolat blanc
125 g de chocolat blanc
400 ml de crème fraiche
1 feuille de gélatine

Pour la mousse aux framboises
200 g de framboises surgelées
50 g de sucre
4 feuilles de gélatine
200 ml de crème



Préparer la mousse aux framboises.
Faire cuire les framboises, les mixer (on peut aussi les passer au tamis pour enlever les petits grains, ce que je n'ai pas fait) et ajouter le sucre pour le faire dissoudre puis incorporer les feuilles de gélatine ramollie.
Laisser refroidir un peu.
Monter la crème en chantilly et la mélanger aux framboises.
Verser sur la génoise préalablement placer dans le cercle à pâtisserie.

Puis préparer la mousse au chocolat blanc.
Faire bouillir 100 ml de crème dans une casserole ; verser dessus les pistoles de chocolat blanc, mélanger pour homogénéiser la crème puis incorporer la feuille de gélatine ramollie.
Laisser tiédir puis monter en chantilly le reste de crème et la mélanger délicatement au chocolat blanc.
Verser sur la mousse aux fraises.

Je l'ai mis au congélateur pour que l'entremets prenne mieux.
Le lendemain matin, je l'ai placé au réfrigérateur, ai enlevé le cercle.

C'est prêt à être manger !!!!


Verdict :

Une belle fête d'anniversaire, les enfants étaient contents de leur journée passée au jardin.
Ils ont surtout aimé les mini mauricettes, les brownies et pour clore le gouter d'anniversaire je leur ai donné des Mister Freeze !!!!!