dimanche 31 janvier 2010

Une panna cotta au sirop d'amarene


Ce petit dessert est une pure merveille..... On sent les vacances, le soleil, l'Italie.... cependant c'est encore loin............
J'avais ramené un pot de cerise amarene dans mes bagages lors de mon dernier séjour en Toscane. J'ai ouvert le pot pour faire ma Forêt Noire pour MonChéri, il me reste pas mal de sirop. Se serait trop dommage de le jeter alors j'ai pensé l'utiliser pour faire une panna cotta.

Il vous faut pour 5 verrines

100 ml de sirop d'amarene
200 ml de crème liquide
200 ml de lait
50 g de sucre
1 cuillère à dessert de sucre vanillé maison
2.5 feuilles + 0.5 feuille de gélatine en plaque

Chauffer le sirop d'amarene dans une casserole. Faire ramollir la feuille de gélatine, l'essorer puis la faire fondre dans le sirop chaud. Bien mélanger.
Verser dans les verrines et laisser refroidir.

Dans une autre casserole, chauffer le lait, la crème, le sucre et le sucre vanillé.
Faire ramollir les feuilles de gélatine puis les essorer et les ajouter au mélange lait/crème/sucre.
Verser dans les verrines.
Laisser complètement refroidir.

Décorer d'une amarena.

Verdict :

Une panna excellente !!!
Sous la panna cotta on découvre le sirop d'amarene, une vraie merveille gustative.... A refaire avec le reste de sirop !!!

samedi 30 janvier 2010

Muffins au lait fermenté et au Nutella


Une envie de douceur avec ce temps d'hiver !!!
J'ai pensé au lait fermenté (ou lait ribot). Je l'ai déjà utilisé dans le pain ou la brioche et le résultat donne une pâte toute douce et toute veloutée.
Aujourd'hui j'ai fait des muffins au Nutella et au lait fermenté.

Pour une quinzaine de muffins, il vous faut :

1 œuf
100 g de beurre mou
140 g de sucre
2 cuillères à café de levure chimique
1 cuillère à café de bicarbonate
1 œuf
270 g de farine
275 ml de lait fermenté
1 pincée de sel
du Nutella (autant que vous voulez !!!)

Battre le beurre mou et le sucre. Ajouter l'oeuf. Puis incorporer la farine, la levure, le bicarbonate, le sel et enfin le lait fermenté. Le mélange doit être bien homogène.
Incorporer le Nutella (au moins 3 cuillères à soupe) sans trop le mélanger.
Verser dans des caissettes en papier.
Faire cuire 25 minutes dans le four préchauffé à 180°.

Verdict :

J'adore, trop bon...........
Pas trop sucré. Bien équilibré au niveau des saveurs....

vendredi 29 janvier 2010

Spaghetti à la sauce aux anchois


Cette recette de sauce pour accompagner vos spaghetti est à base d'anchois uniquement, pas de tomates.
Tout le monde n'aime pas les anchois, c'est vrai, mais cette sauce est vraiment rapide à faire et très parfumée.

Vous aurez besoin de :

1 paquet de Spaghetti
15 anchois sous l'huile
1 oignon
de l'huile d'olive

Faire bouillir une grande quantité d'eau salée.
Pendant ce temps, hacher l'oignon, le faire revenir dans un peu d'huile d'olive.
Égoutter les anchois et les couper en petits morceaux (j'ai utilisé les ciseaux).
Quand l'oignon est légèrement doré, ajouter les anchois, et un peu d'eau de cuisson. Poivrer.
Quand les spaghetti sont " al dente ", les égoutter et les verser dans la sauce aux anchois. Bien mélanger.

Verdict :

Des Spaghetti qui sont bien parfumés aux anchois. Il n'y a pas beaucoup de sauce mais à mon gout, elles ne sont pas sèches.
MonChéri aurait mis plus d'anchois (peut être 20 filets d'anchois) et donc plus d'eau !!!!!!

jeudi 28 janvier 2010

Un peu crumble, un peu italien avec des pommes et des amaretti

Voilà un dessert fait des restes de placard !!! Un paquet d'amaretti entamé, des pommes qui attendent d'être mangées, une orange flétrie ; allez pas de gaspillage, j'improvise un dessert :

Il vous faut :

2 grosses pommes
1 orange
80 g d'amaretti
60 g de beurre
1 cuillère à café de gingembre
40 g de grains d'amandes

Éplucher et couper les pommes en petits morceaux, les mettre dans des ramequins individuels.
Dans un cul de poule, émietter les amaretti, les mélanger avec les grains d'amandes, le beurre coupé en petits cubes, le gingembre, les mélanger avec le bout des doigts pour obtenir un " sable " grossier ".
Arroser les pommes du jus d'orange, parsemer de la préparation précédente.

Faire cuire dans le four préchauffé à 180° pendant 15/20 minutes.

Verdict :

Un régal......
Moelleux et croquant à la fois, pas trop sucré....
Un dessert parfait !!!

mercredi 27 janvier 2010

Un tag un peu spécial....

Je me prête volontiers au tag, ce petit jeu de la blogosphère. Ce jeu consiste souvent à révéler un peu sa personnalité, ses gouts pour la cuisine. Mais ce tag est un peu différent, il consiste à choisir une photo dans ces dix dernières photos prises récemment.

C'est Flexipaninie qui m'a taguée :

Voici sa photo :

Un beau moment de tendresse !!!

et là ma dernière photo, les filles qui font du roller, une super après midi :

Oui, je sais c'est flou, pas facile de les photographier quand elles se déplacent !!!


Maintenant à vous :

Perline du blog Sorts tes couverts
Josée du blog Au plaisir de bien manger
Flo du blog Un " Flo " de bonnes choses
" Madame " Chapot du blog Dans ma coquerie, recettes de cuisine
Clémence pour Une cuillère pour les délices
Julie des Gourmandises de Julie

mardi 26 janvier 2010

Clafoutis aux mirabelles


Voilà un clafoutis qui change puisque j'ai utilisé des mirabelles qui j'ai congelé cet été !!!

Quel bonheur de pouvoir en manger par ce temps froid et neigeux !!!

Vous aurez besoin de :

des mirabelles surgelées (environ un petit saladier)
80 g de sucre
3 oeufs
2 sachets de sucre vanillé
1 pincée de sel
300 ml de lait
100 ml de crème liquide
90 g de farine

Préchauffer le four à 210°.
Dans un cul de poule, mélanger les œufs, le sucre, le sel et le sucre vanillé. Verser le lait puis la crème. Mélanger.
Incorporer la farine en évitant les grumeaux. Bien mélanger.
Verser dans un moule en silicone ou dans un moule beurré et fariné.
Puis déposer dessus les mirabelles encore surgelées.

Faire cuire 30/35 minutes.

Verdict :

Un clafoutis bien fruité en attendant d'avoir des mirabelles toutes fraichement cueillies....
J'aime beaucoup cette texture que l'on peut couper en tranche. Il est bien crémeux.... miammm

lundi 25 janvier 2010

Gâteau au miel et aux épices, un peu Pain d'épices


Ce gâteau au miel et aux épices sent bon le pain d'épices.
Découper en carrés, il se déguste volontiers avec un café ou un thé bien chaud

Pour un moule carré, il vous faut :

50 g de beurre
25 g de sucre
125 g de miel
175 g de farine
1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
1 cuillère à café de cannelle
1/2 cuillère à café de cardamome
1 pointe de cuillère à café de gingembre
1 œuf
2 cuillères à soupe de lait
des amandes en grains ou effilées
du miel

Préchauffer le four à 180°.
Faire fondre dans une casserole à feu doux le beurre, le miel et le sucre.
Tamiser la farine, ajouter le bicarbonate, la cannelle, la cardamome et le gingembre.
Dans un bol battre l'oeuf et le lait.
Faire un puits au centre de la farine/épices et verser le mélange beurre/miel/sucre. Bien battre puis ajouter le mélange œuf/lait.
Verser dans un moule en silicone ou dans un moule beurré et fariné.
Parsemer de grains d'amandes.

Faire cuire 20 minutes.
A la sortir du four, verser du miel sur le gâteau chaud.

Démouler et couper en carrés.

Verdict :


Un gâteau vite fait, qui sent bon les épices de Noël.....
Qui se dévore très vite !!!

dimanche 24 janvier 2010

Une Forêt noire aux accents italiens


MonChéri adore la Forêt noire, traditionnellement on garni ce biscuit de petites griottes mais j'ai ramené de nos dernières vacances en Italie un bocal d'amarene au sirop. Elles sont comme confites dans le sirop et sont très parfumées.
C'était l'occasion d'ouvrir le bocal et de faire son gâteau préféré car c'était son anniversaire.


Il vous faut :

Génoise :
4 œufs
80 g + 20 de sucre
30 g de farine
25 g de cacao non sucré

Mousse :
1 jaune d'oeuf
10 g de sucre
120 g de lait
200 g de chocolat noir
250 de crème liquide

Sirop pour imbiber la génoise :
50 ml de sirop de canne
2 cuillères à soupe de sirop d'amarene
1 cuillère à soupe d'eau chaude

300 g de crème liquide

1 bocal d'amarene

Tout d'abord, préparer la génoise.
Mettre dans le bol du robot les deux œufs ainsi que les deux jaunes avec 80 g de sucre. Battre au moins 10 minutes jusqu'à ce que le mélange double de volume et devienne tout blanc.
Ajouter la farine et le cacao tamisés et les deux blancs battus en neige pas trop ferme avec les reste de sucre.
Verser dans un moule rectangulaire.
Faire cuire 9/10 minutes dans le four préchauffé à 210°.
Le temps de cuisson est très important car si la génoise cuit trop, elle devient cassante.

Couper la génoise en deux.
Placer la demi génoise dans un cadre en inox rectangulaire, imbiber de sirop.

Préparer la mousse, chauffer le lait.
Dans un cul de poule battre en mousse le jaune d'oeuf avec le sucre.
Quand le lait commence à bouillir le verser sur le mélange œuf/sucre. Remettre sur le feu et chauffer jusqu'à 82° (utilisez une thermo sonde).
Verser sur le chocolat, remuer pour que le mélange soit lisse.
Laisser un peu refroidir. (pas trop sinon le mélange durcit !!!!)
Battre la crème en chantilly.

Incorporer délicatement la chantilly sur la crème chocolatée.
Mettre une couche sur la génoise, déposer des amarene puis mettre la deuxième génoise et recouvrir avec le reste de crème au chocolat.

Réserver au réfrigérateur.

Battre le reste de crème en chantilly (avec un peu de sucre) et décorer sur le biscuit, décorer avec quelques amarene......


Verdict :

Une Forêt Noire pas trop chocolatée, pas écœurant.
MonChéri est très content de son gâteau, il s'est régalé... et nous aussi !!!

samedi 23 janvier 2010

Poulet en croute de romarin et de pain


Que faites vous avec le pain sec ????
Moi je le donne d'habitude pour les chevaux.
100pour100gourmande recycle le pain en un délicieux pouding.
Moi je vous propose de l'utiliser pour un poulet en croute de pain et de romarin !!! J'ai trouvé cette recette originale dans le dernier Elle à Table.

Il vous faut :

1 beau poulet
120 g de pain sec (pour moi au levain)
70 g de de beurre salé
2 branches de romarin
2 gousses d'ail
1 grosse échalotte
un peu de poivre

Éplucher les gousses d'ail et les échalotes.
Mixer le pain dans un mixer ou le cook'in avec le beurre. Puis ajouter le romarin, les gousses d'ail, l'échalote et le sel. On obtient une " grosse chapelure ".
Recouvrir le poulet avec cette " chapelure ".

Faire cuire 1 h 30 à 160°.

Verdict :

La chapelure devient craquante, le poulet n'est pas sec.
Ça sent bon l'ail et le romarin.
C'est délicieux.....
A vous d'essayer, vous serez conquis !!!

vendredi 22 janvier 2010

Capelini al sugo di spinaci


Aujourd'hui je vous propose un pesto un peu original puisqu'il est fait à base d'épinards !!!!!
C'est aussi le moment de vider nos placards et nos congélateurs ( initiative de Jane de Saveurs de famille, merci Flo !!!) . Ça tombe bien un sachet d'épinards en branches est entamé !!! Parfait pour mon plat de pâtes.

Il vous faut :

490 g d'épinards en branche décongelés
3 filets d'anchois sous l'huile
4 gousses d'ail
40 g de pignons
de l'huile d'olive
sel et poivre

500 g de capelini (spaghetti tout fins)

Chauffer une grande quantité d'eau salée.

Pendant ce temps, préparer le pesto d'épinards.
J'ai utilisé mon Cook'in mais on peut le réaliser de façon traditionnelle.
Dans dans le bol du Cook'in, mettre une cuillère à soupe de d'huile d'olive avec les gousses d'ail coupées en deux. Faire revenir pendant 1 minute en vitesse 2 température 100°.
Ajouter les épinards, faire cuire 5 minutes en vitesse 2 température 110°.
Verser un peu d'huile d'olive, les filets d'anchois et les pignons.
Mixer en vitesse 5 pendant 1 minute.

En cuisson traditionnelle, faire chauffer de l'huile d'olive dans un poêle, ajouter les gousses d'ail, les faire revenir puis incorporer les épinards, cuire 5 minutes.
Ajouter les filets d'anchois, les pignons ; verser un peu d'huile d'olive pour fluidifier le pesto.
Mixer.

Verser dans une casserole. Ajuster l'assaisonnement.
Chauffer et incorporer de l'eau de cuisson des capelini.
Mélanger et servir.

Verdict :

Un pesto bien gouteux..... et bien généreux.
MonChéri aurait ajouté un peu de piment !!!

mercredi 20 janvier 2010

Des brioches finlandaises


Je vous emmène en Finlande.

Ces brioches, appelées Pulla, sont délicieusement parfumées à la cardamome. J'ai vu cette recette dans le dernier Elle à Table....

Pour 12 belles brioches, il vous faut :

450 g de farine
250 ml de lait
2 œufs
75 g de beurre mou
1 sachet de levure de boulangerie déshydratée
75 g de sucre
1 pincée de sel
1 cuillère à café de cardamome
des grains de sucre pour la décoration

Dans le cook'in, mettre le lait et la levure, 20 secondes en vitesse 2
Puis ajouter la farine, le sucre, le sel, la cardamome et les œufs, le tout en fonction prétrissage pendant 2 minutes.
Puis ajouter le beurre en petits morceaux, fonction pétrissage pendant 2 minutes.
Puis ajouter encore 1 belle cuillère à soupe de farine et pétrissage pendant 10 secondes.
Sortir le pâton et le couvrir, laisser doubler de volume à l'abri des courants d'air.

Dans le robot kenwook, mettre la farine, la levure, le sel, le sucre, la cardamome et les œufs. Incorporer progressivement le lait tiédi puis le beurre mou. Pétrir la pâte en vitesse 1 pendant 5 minutes puis encore 5 minutes en vitesse 2.
Faire lever le pâton à l'abri des courants d'air jusqu'à ce qu'il double de volume.

Sortir le pâton, le diviser en 12 morceaux, faire 12 boules que l'on place sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou dans des empreintes tartelettes.
Laisser encore une fois lever pendant 45 minutes.
Dorer avec un oeuf et parsemer de sucre en grains.

Faire cuire dans le four préchauffé à 170° pendant 30 minutes environ.

Verdict :

Je suis étonnée du résultat, la mie est bien aérée....
Cette brioche est bien parfumée à la cardamome....
Nous nous sommes tous régalés !!!!

mardi 19 janvier 2010

Tarte aux pommes et à la compote de pommes


Nous adorons la tarte aux pommes, c'est un classique chez moi mais qui est si bon. La réussite de cette tarte tient aussi au fait que je fais toujours ma pâte à tarte (sauf la pâte feuilletée).
D'habitude je mets toujours du flan sur les pommes mais comme il me restait de la compote de pommes maison, j'en ai mis sur le fond de la tarte et ai ajouté des pommes, le tout parsemé de sucre roux, d'un peu de cannelle de grains de nougatine !!!!!

Pour une tarte de gourmands, il vous faut :

Pâte à tarte :
300 g de farine
150 g de beurre
1 pincée de sel
1 œuf
50 g d'eau

de la compote de pomme (maison c'est meilleur)
4 grosses pommes
du sucre roux
de la cannelle
des grains de nougatine

Préparer la pâte à tarte soit à la main soit au Cook'in. L'emballer dans du film alimentaire et la placer dans le réfrigérateur pendant 30 minutes.

Étaler la pâte (en fait la moitié) et la placer dans un plat à tarte. Recouvrir de compote de pommes, mettre dessus les quartiers de pommes. Parsemer du sucre roux, de cannelle et de grains de nougatine.

Faire cuire au four préchauffé à 180° pendant 30 minutes environ.

Verdict :

C'est la première fois que je fais une tarte dans flan, ça change, c'est plus léger, plus fruité.....
Nous nous sommes régalés.....

lundi 18 janvier 2010

Des mini cannelés pour ne faire qu'une bouchée !!!


Ces mini cannelés sont une "tuerie ", vraiment excellents. Je n'ai pas résisté à en manger quelques uns, fallait bien y gouter !!!! Ils sont croustillants et moelleux à la fois !!!

Voici la recette pour une vingtaine de mini cannelés :

25 g de beurre
300 ml de lait
1 gousse de vanille
1 œuf entier
2 jaunes d'oeuf
150 g de sucre en poudre
90 g de farine
1 cuillère à soupe de Rhum
1 pincée de sel

Faire fondre à feu très doux le beurre puis verser le lait et les grains de la gousse de vanille. Porter à ébullition. Retirer la casserole et laisser un peu refroidir.

Dans un cul de poule mélanger l'oeuf, les jaunes et le sucre, bien battre au fouet pour que le mélange blanchisse.

Verser dessus le lait chaud en remuant bien puis incorporer la farine tamisée, le sel et le Rhum.

Placer le cul de poule couvert toute la nuit au réfrigérateur.

Le lendemain, mélanger la pâte et la répartir dans les empreintes mini cannelés.
Faire cuire 30 minutes dans le four préchauffé à 210°.

Verdict :

Recette très simple.
J'ai utilisé un moule en silicone mais il faudrait les faire cuire dans un vrai moule à cannelé !!!!!
Eglantine m'a déjà demandé d'en refaire....

samedi 16 janvier 2010

Velouté aux trois légumes


La neige continue de tomber, il fait froid.
J'ai donc refait une soupe ou plutôt un velouté avec des navets, des pommes de terre et une carotte.

J'ai à nouveau utilisé mon Cook'in mais bien sûr ,on peut réaliser ce velouté à la casserole traditionnelle !!!!

Pour vous réchauffer il vous faut :

3 navets
2 pommes de terre
1 carotte
1 gousse d'ail
0.5 l d'eau
un bouillon cube de volaille
sel, poivre, herbe de Provence

Éplucher les légumes, les couper en petits morceaux.
Mettre les tronçons de carotte dans le bol du Cook'in, mixer 10 secondes vitesse 6.
Ajouter la gousse d'ail et un peu d'huile d'olive, 15 secondes, vitesse 2, température 90°.
Puis ajouter le reste des légumes coupés en dés avec l'eau, le bouillon cube, un peu de sel, de poivre et d'herbes de Provence.
Le tout pendant 25 minutes, vitesse 2, température 110°.
Mixer, c'est prêt.

Verdict :

Un velouté tout doux au palais. Plein de légumes, plein de fibres, que de bonnes choses saines.......
Moi je dis " vive les veloutés et les soupes " !!!!!

vendredi 15 janvier 2010

Penne alla mediterranea


On ne change pas nos habitudes, le vendredi c'est pâtes. On peut les préparer de mille façons et c'est génial. Avec peu d'ingrédients on régale sa famille et elle est contente.

Aujourd'hui, j'ai accompagné mes penne d'une sauce à base de tomates et de tapenade !!!! C'est tout simple !!!

Il vous faut :

des penne
1 boite de concassée de tomates
2 belles cuillères à dessert de tapenade
un peu d'huile d'olive
du pécorino râpé (ou de parmesan)
sel et poivre

Chauffer une grande quantité d'eau salé. Cuire les penne jusqu'à ce qu'ils soient " al dente ".
Pendant ce temps, dans une poêle faire chauffer un peu d'huile d'olive puis ajouter la pulpe de tomates, faire cuire quelques minutes.
Ajouter la tapenade et faire cuire encore 1 minute.
Saler et poivrer, mettre un peu de sucre pour enlever l'acidité.

Quand les penne sont cuites, verser la sauce et parsemer de pécorino tout fraichement râpé.

Verdict :

On aime ou on n'aime pas avec la tapenade.
Nous, ça nous a plu.
Rapide et original....

jeudi 14 janvier 2010

J'ai à nouveau reçu un prix


Ça me fait à chaque fois très plaisir de recevoir un prix.
Cette fois ci, se sont Thierry et Des Lys d'Or qui me l'ont décerné.

J'y ai déjà répondu il y a quelques semaines mais je m'y prête à nouveau :

- je passe beaucoup de temps dans ma cuisine
- j'aime découvrir de nouveaux produits comme l'agar agar, la fève tonka, la mélasse, les algues......
- je fais quelques heures de sport par semaine
- j'adore aller dans les librairies feuilleter les nouveaux livres (de cuisine, bien sûr)
- je ne suis pas une grande mangeuse de viande
- j'ai la chance de ne pas travailler
- j'ai un mari adorable et deux " grandes filles "


Je décerne un prix à :


Foie gras cuit à la vapeur


Pour Noel j'avais fait une terrine de foie gras cuit dans une cocotte, il n'y avait pas besoin de déveiner le foie ni de le faire cuire au four.


Pour la Saint Sylvestre, j'ai tenté une nouvelle recette et l'ai cuit à la vapeur dans mon Cook'In. Il faut bien le rentabiliser, non ???


Je me suis inspirée du blog de Flexipaninie.


Tout d'abord il a fallu déveiner le foie, je l'avais fait une fois il y a longtemps mais je ne me rappelais plus que c'était pas si facile, mais bon, j'ai enlevé le plus de veines possible......

Je l'ai aromatisé de fleur de sel de Camargue, de poivre, de piment, d'un peu de cassonade et arrosé de Vin Santo !!!!!


Il vous faut :


un foie gras cru

1 cuillère à café de sel de Camargue

1/2 cuillère à café de poivre

une pincée de piment

une pincée de cassonade

1 cuillère à soupe de Vin Santo



Tout d'abord, tâche pas très agréable et pas facile, c'est déveiner le foie. (le sortir une heure avant).


Puis l'enduire de sel, de poivre, de piment, de cassonade et de Vin Santo.
Le placer dans une boite pour toute la nuit au réfrigérateur.



Le lendemain, le sortir et l'envelopper 4 à 5 fois dans une film alimentaire, en veillant de bien chasser l'air et en faisant des nœuds aux extrémités !



Mettre 800 ml d'eau dans le bol du Cook'in, placer le panier vapeur.
Moi j'ai chauffé l'eau pendant 5 minutes.
Mettre le foie gras dans le panier vapeur.
Faire cuire 12 minutes en vitesse 2 température 110°.
Puis le retourner et continuer en vitesse 2 température 110° pendant encore 12 minutes.



Après, sortir le foie gras et le placer dans un grand saladier contenant des glaçons.
Le laisser refroidir presque 1 heure.
Le mettre au réfrigérateur pendant au moins 2 jours.



Verdict :


Il était vraiment excellent, meilleur que celui que l'on achète.
Mais la prochaine fois, j'essaierais de trouver un foie déjà déveiner.....

mercredi 13 janvier 2010

Macarons au thé Matcha


Une petite gourmandise qui se déguste sans " faim ".
Ce sont les macarons au thé Matcha, une coque presque blanche et une ganache verte, ces contrastes de couleur me plaisent bien !!!

Pour une trentaine de macarons gourmands, il vous faut :

2 x 35 g de blancs d'œuf
100 g de poudre d'amande
100 g de sucre glace
100 g de sucre en poudre
40 ml d'eau

Pour la ganache :

200 g de chocolat blanc
100 ml de crème fraiche
30 g de miel
2 cuillères à café de thé Matcha

La veille, j'ai pesé et mixer la poudre d'amande et le sucre glace puis je les ai tamisé (étape fastidieuse mais indispensable si l'on veut que la coque soit lisse !).

J'ai aussi pesé les blancs d'oeufs.

Le lendemain, préparer le matériel soit le robot Kenwook et la sonde Ikéa.

Dans une casserole, porter l'eau et le sucre à ébullition, le sirop ne doit pas dépasser 110 ° !

Monter le blanc en neige pas trop ferme.

Baisser la vitesse du robot puis verser le sucre cuit sur le blanc en un fin filet en laissant tourner le batteur jusqu'à ce que la meringue ait quasiment refroidi. C'est aussi à cette étape que l'on rajoute le colorant alimentaire, je n'avais malheureusement pas de colorant vert, j'y ai mis juste une petite cuillère à café de thé Matcha.

Pendant ce temps, mélanger le blanc d'œuf restant avec le sucre glace et la poudre d'amande ; la pâte doit être épaisse.

Incorporer une petite quantité de meringue à la pâte d'amande à l'aide d'une spatule souple et dans un geste régulier du fond vers le haut et des bords vers le centre du récipient. Puis incorporer le reste de meringue toujours aussi délicatement.

Cette étape est primordiale : c'est le macaronnage, le mélange doit être lisse, homogène et légèrement coulant.

Garnir la poche à douille et déposer des petits tas réguliers sur une plaque de silicone, il faut qu'ils soient espacés car ils s'étalent. Tapoter la plaque pour faire ressortir les éventuelles petits bulles d'air. Laisser sécher les coques une heure environ.

Chauffer le four à 140 ° et faire cuire 15 minutes (en fonction de votre four).
Les décoller une fois qu'ils sont froids.

Préparation de la ganache (à faire la veille, de préférence) :
Faire bouillir la crème et le miel, ajouter hors du feu le chocolat blanc en petits morceaux, lisser et ajouter le thé Matcha.

Mettre la ganache dans la poche à douille et garnir les macarons.

A déguster le lendemain, ils seront meilleurs.

Verdict :

Maintenant je sais bien les faire, c'est un plaisir à les réaliser.
Il faut absolument que j'achète des colorants alimentaires comme du violet, du vert !!!!!
On n'en fait qu'une bouchée ! Eglantine les adore, je dois les cacher !!!!!

lundi 11 janvier 2010

Velouté de haricots blancs


J'ai préparé ce velouté en 7 minutes !!!! Si si...... cuit et mixé !!!! C'est tout à fait possible avec mon Cook'in !!!!!!

Une minute pour sortir ma boite de haricots blancs du placard,
l'ouvrir,
rincer les haricots,
les verser dans le bol,
ajouter 1/2 litre d'eau,
un bouillon
cube
un peu de sel et de poivre.
5 minutes en vitesse 2 température 110°.
Puis on mixe....


Voilà c'est prêt !!!
Il n'est pas génial mon Cook'in. Il suffit d'avoir une boite de haricots blancs ou de lentilles cuisinées dans son placard !
Et puis, avec le froid et la neige, un bon velouté est bien agréable !!!!

dimanche 10 janvier 2010

Galette à la pomme


Encore une demande de mon Eglantine, elle voulait une galette à la pomme !!! C'est chose faite, il vous faut :

2 pâtes feuilletées
5 belles pommes
du sucre en poudre
du sucre vanillé

1 œuf pour la dorure

Elucher et couper les pommes en tranches.
Dans une poêle, mettre deux cuillères à soupe de sucre et le faire blondir, ajouter les quartiers de pommes, remuer l'ensemble.
Ajouter encore un peu de sucre et de sucre vanillé, faire cuire quelques minutes pour que les pommes s'assouplissent !!!
Laisser refroidir.

Étaler la première pâte feuilleté, déposer au milieu les pommes avec la fève.
A l'aide d'un pinceau à pâtisserie, badigeonner d'œuf le bord de la pâte feuilletée puis placer dessus la deuxième pâte feuilletée, pincer les bords.
A l'aide d'une pointe d'un couteau, faire des dessins.
Dorer la galette.

Faire cuire 30 minutes dans le four préchauffé à 190°.

Verdict :

Conseil d'Eglantine, la déguster encore chaude.
Elle est excellente et plus légère que la frangipane !!!
Certainement meilleure avec une pâte feuilletée maison mais je n'en ai pas faite !!!! la prochaine fois....

samedi 9 janvier 2010

Carrés moelleux à la ricotta et à l'orange


Il neige, elle ne s'arrête plus !!!!

Une petite douceur pour nous réchauffer, je vous propose ces délicieux carrés à la ricotta et à l'orange.

Il vous faut :

4 œufs
1 pot de ricotta
100 g de beurre
150 g de sucre en poudre
150 g d'amande en poudre
1 orange non traitée

Préchauffer le four à 180°.
Dans un cul de poule, battre le beurre mou avec le sucre et la poudre d'amande. Ajouter la ricotta et les jaunes d'œuf.
Prélever le zeste et presser le jus de l'orange et les incorporer à la pâte.
Battre en neige les blancs et les rajouter délicatement à la préparation précédente.
Verser dans un moule carré en silicone.
Faire cuire 40 minutes.
Une fois tiède, démoule le gâteau et le couper en carrés.

Verdict :

Des petits carrés bien tendres presque mousseux qui sentent bon l'orange !!!!!
A déguster avec un bon thé vert en regardant la neige tomber....

vendredi 8 janvier 2010

Spaghetti con ragù alla bolognese


Les fêtes de Noël sont passées, fini le foie gras, le saumon, le champagne, revenons à une cuisine simple et familiale !!! Je vous propose un plat de spaghetti à la sauce bolognèse. Une bonne sauce tomates agrémentée d'une viande hachée qui a mijoté quelques heures, un délice......


500 g de Spaghetti
350 g de viande de bœuf haché ou moitié moitié veau et porc
1 carotte
1 oignon
1 branche de fenouil ou une côte de cèleri
huile d'olive
200 ml environ de bouillon de légumes par ex
1 boite de concassée de tomates
noix de muscade
sel, poivre

Dans une cocotte, chauffer l'huile d'olive, y faire revenir l'oignon émincé puis ajouter le carotte râpée et le fenouil émincé.
Ajouter la viande haché, faire revenir le tout puis incorporer le bouillon et faire réduire pendant 10 minutes.
Verser la pulpe de tomates, assaisonner, mettre un peu de sucre pour enlever l'acidité des tomates.
Faire mijoter pendant au moins 2 heures.

Faire cuire les Spaghetti et verser la sauce !

C'est prêt !

Verdict :

Une sauce qui me rappelle l'Italie, l'été, les vacances........

jeudi 7 janvier 2010

Velouté de poireaux


Qu'il fait froid !!!! brrrrrrrrrr.........
Une bonne soupe pour nous réchauffer........ miammmmm

J'ai réalisé ce velouté avec mon Cook'in, mon super robot qui me rend de grands services, il me cuisine presque tout, enfin, presque.....

Ma bonne résolution de cette année, c'est de faire des soupes et des veloutés, avec de bons légumes de saison.

Aujourd'hui je vous propose un velouté de poireaux, après les fêtes, c'est un bon légume dépuratif et plein de fibres....

Il vous faut :

2 blancs de poireaux
2 belles pommes de terre
750 ml d'eau
1 bouillon de volaille
sel, poivre
noix de beurre

Éplucher les pommes de terres et laver les poireaux.
Mettre dans le bol du Cook'in les blancs de poireaux en morceaux.
Mixer 5 secondes en Turbo.
Ajouter la noix de beurre et du sel en vitesse 2 température 110° pendant 4 minutes.
Ajouter les pommes de terre coupées en petits morceaux, l'eau, le bouillon de volaille, pendant 25 minutes en vitesse 2 température 110°.

Mixer et ajuster l'assaisonnement.

Verdict :

Un velouté fait en peu de temps, pas de vaisselle.
Une texture super fine comme les briques de soupes !!!!
On peut aussi mettre un peu de crème !!!!
Trop bon...

mardi 5 janvier 2010

Histoire de pain et de levain (échange et bardage) 8


Pour cette nouvelle année, j'ai découvert une nouvelle farine au Moulin de Hurtigheim.

Quand j'ai vu ce paquet appelé " Nordik" je l'ai tout de suite acheté.
Cette farine se compose de " farines de blé et d'orge, graines de tournesol, lin brun, lin jaune, sésame, semoule de soja, issues de seigle, malt de seigle, malt de blé torréfié, levain de seigle dévitalisé ".


Vous avez besoin de :

250 g de farine T 65
250 g de farine Nordik
1.5 cuillère à café de sel
1 pincée de levure (pas obligé)
150 g environ de levain rafraichi matin et soir
320 ml d'eau environ

Mettre dans le bol du robot Kenwook, les farines, le sel, la levure et le levain. Commencer à pétrir en vitesse 1 et ajouter progressivement l'eau.
Pétrir en vitesse 1 pendant au moins 5 minutes puis continuer en vitesse 2 pendant encore 5 minutes.
Couvrir la bol d'une toile en silicone, elle permettra que le pâton ne se dessèche pas.
Faire lever au moins pendant 5 heures.

Au bout de ce temps, sortir le pâton du bol, le dégazer et former une belle miche que l'on placera dans une cocotte en fonte (avec une feuille de papier sulfurisé). Laisser lever 30 minutes.

Mettre le couvercle sur la cocotte et mettre dans le four à froid pendant 1 heure à 240°.

Verdict :

Quelle émotion à chaque fois que je soulève le couvercle !! je découvre une miche superbe, à la mie fine et croustillante !!!
Le pain est très foncé comme j'aime, les graines croquent sous les dents.
Hummmm ça sent bon !!!!!