dimanche 30 août 2009

Un tarte aux quetsches et au crumble


Après avoir dévoré ma tarte aux mirabelles et au crumble, cette fois ci, je l'ai tenté avec des quetsches.....

Pâte à tarte :

200 g de farine
1 cuillère à soupe de sucre
1 pincée de sel
80 g de beurre
5 cl d'eau

des quetsches
2 œufs
50 ml de lait
150 ml de crème
1 cuillère à soupe de poudre Impérial
1 cuillère à soupe de sucre

100 g de farine
80 g de sucre roux
70 g de beurre
1 pincée de sel
de la cannelle

Préparer la pâte en mélangeant tous les ingrédients. Mettre en boule et la laisser reposer au réfrigérateur 2 heures au moins.

Étaler la pâte et la placer dans un moule.
Piquer la pâte avec une fourchette.
Laver et ouvrir les quetsches, les déposer sur la pâte.
Mélanger les œufs, le lait, la crème, le sucre et la poudre Impérial.
Verser ce mélange sur les fruits.

Mettre au four préchauffé à 200 ° pendant 10 minutes puis répartir le crumble (mélanger du bout des doigts la farine, le sucre, le beurre, la cannelle, le sel).
Continuer la cuisson encore 30 minutes environ.

Verdict :

Un vrai délice.
Les quetsches sont tendres et sont recouvertes du crumble qui est croquant.... Trop bon,trop bon, trooooooop bonnnnnnnnn !!!!!! C'est la gourmande qui parle !!! hi hi hi

Une brioche gourmande pour la rentrée


Ça y est la rentrée scolaire est proche !!! Dur dur après deux mois de vacances et de farniente.

Pour se préparer mentalement et physiquement, j'ai confectionné une brioche spéciale, pourquoi spéciale ???? Dans la pâte à brioche, j'ai incorporé de la poudre d'amandes !!!!!!! Les fruits secs sont excellents pour la santé !!!

Voici la recette :

500 g de farine
1 sachet de levure de boulangerie déshydratée
150 ml de lait tiède
50 g de beurre
3 cuillères à soupe de sucre en poudre
2 œufs
100 g de poudre d'amandes
100 g de raisins secs
des amandes effilées
du sucre en grain
du blanc d'œuf

Mettre dans le bol du Kenwook, la farine, la levure, le sucre, la poudre d'amande, casser les deux œufs au centre, commencer à pétrir et ajouter progressivement le lait avec le beurre légèrement fondu. Pétrir jusqu'à obtenir une pâte bien lisse (cette étape prend 10 minutes). Enfin incorporer les raisins secs.
Laisser reposer à l'abri des courants d'air jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Sortir le pâton, le dégazer légèrement et former une boule qui l'on mettra dans un moule rond.
Recouvrir d'un torchon propre et laisser lever à nouveau 1 heure.

Préchauffer le four à 170°.

Badigeonner du blanc d'œuf et parsemer d'amandes effilées et de sucre en grain, remettre du blanc d'œuf.
Mettre au four pour 40 minutes environ.

Verdict :

Pendant la cuisson de ma brioche, ma cuisine sentait si bonnnnn !!!!
Une brioche à la croûte toute croquante avec les amandes et le sucre. La mie est délicieusement parfumée à l'amande.
Un délice...

samedi 29 août 2009

Fritata de courgettes jaunes


Quand je vais au Marché de Boulevard de la Marne, j'aime y trouver des légumes que je ne trouve pas au supermarché. Là avec Nestelle, nous avons craqué pour des courgettes toutes jaunes, elles sont plus douces et plus sucrées que les vertes.

Pour notre repas de midi, j'en ai fait une fritata,
espèce d'omelette cuite au four.


Il vous faudra pour 6 fritata :

5/6 courgettes jaunes
sel, poivre et piment
8 œufs
120 g de gruyère rapé
15 g de parmesan râpé
100 ml de lait

Laver et couper les extrémités des courgettes, les couper en petits tronçons. Chauffer de l'huile d'olive dans une casserole et faire revenir les courgettes jusqu'à ce qu'elles soient tendres, les assaisonner de sel, de poivre, d'un peu de piment et d'herbes de Provence.

Battre dans un cul de poule les œufs, ajouter le gruyère, le Parmesan et le lait.

Dans des empreintes en silicone rondes, répartir les courgettes, recouvrir du mélange d'oeufs.

Faire cuire dans le four préchauffé à 180° pendant 25 minutes.

Verdict :

Hummmm c'est super bonnnnnnn !!!!!!
Effectivement c'est un plat qui a plu à toute la famille.
C'est un plat simple et économique.
On peut remplacer les courgettes par des brocolis, des carottes ou bien ajouter des dés de jambon.
J'ai serve cette fritata avec une salade verte et une salade de choux rouge.

vendredi 28 août 2009

Bavette al curry


Si vous êtes fan de curry, cette recette de pâtes est pour vous.

J'ai choisi des " bavette ", sorte de spaghetti aplatis.

Il vous faut :

500 g de bavette
2 oignons (rouge pour moi)
1 noix beurre
1/2 verre de Marsala
2 verres de bouillon de légumes
1 cuillère à soupe de pâte de curry (doux ou fort)
100 ml de crème liquide


Faire cuire une grande quantité d'eau salée.
Pendant ce temps, faire revenir les oignons hachés dans le beurre, les oignons doivent être dorés, ajouter le Marsala. Faire réduire de moitié.
Puis ajouter le bouillon de légumes, faire réduire encore.
Verser la pâte de curry. Faire cuire encore, gouter et ajuster l'assaisonnement. Verser la crème.

Verser les bavette dans un grand saladier et verser dessus la sauce.

Verdict :


Un plat de pâtes original.
Très relevé.
Un vrai régal....
Trop bonnnnnnnnnn.............

jeudi 27 août 2009

Du bleu du bleu et du bleu


Un chalenge d'Anne de Papilles et Pupilles sur le thème du bleu.....

Il y a le bleu de l'artiste, le bleu de la nature, celui des vacances....
et tous les autres.....

A vous, de jouer sur le thème du bleu !!!!

mercredi 26 août 2009

Bocal de mirabelles


Je prends de plus en plus plaisir à faire des bocaux de fruits. Après les cerises du jardin, les pêches de vignes, voici les mirabelles.

C'est très vite fait et se sera un plaisir de les déguster cet hiver.

Pour un bocal il vous faut :

des mirabelles lavées et équeutées
1 bocal Le Parfait (pour moi un petit format)

Laver et ébouillanter le bocal et son caoutchouc.
Bien essuyer avec un torchon propre.
Mettre les mirabelles.
Fermer le bocal avec le caoutchouc.

Chauffer de l'eau dans une cocotte minute.
Quand l'eau frémit, mettre le bocal calé avec un torchon.
Fermer la cocotte minutes.
Faire cuire 10 minutes.
Laisser complètement refroidir dans la cocotte.

Sortir le bocal.
Vérifier sur le pot est bien hermétique, en tirant sur la languette orange, si elle résiste, le bocal est bien stérilisé.
Ranger dans un endroit à l'abri de la lumière.

Verdict :

C'est vraiment simple et facile.

lundi 24 août 2009

Tarte aux mirabelles crumble


Notre voisin nous a donné une cagette pleine de belles et grosses mirabelles.

J'en ai d'abord fait une superbe bonne tarte, oui, elle était exceptionnellement bonne, pourquoi ???? Je ne sais pas mais j'en ai déjà refait une autre !!!!

Voici ma recette :

Pâte à tarte :
200 g de farine
1 cuillère à soupe de sucre
1 pincée de sel
80 g de beurre
5 cl d'eau
1 pincée de cannelle
1 pincée de poudre de gingembre

des mirabelles dénoyautées
2 œufs
150 ml de crème
50 ml de lait
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de poudre Impérial

100 g de farine
75 g de sucre roux
60 g de beurre
1 pincée de sel

Préparer la pâte en mélangeant du bouts des doigts les ingrédients. Faire une boule et mettre au réfrigérateur au moins 30 minutes.

Étaler la pâte à tarte et la mettre dans un moule à tarte.
La piquer à l'aide d'une fourchette.

Mélanger du bout des doigts dans le saladier la farine, le sucre, le sel et le beurre coupé en petits morceaux, la pâte devient sableuse, réserver au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 200 °.
Répartir les mirabelles.
Mélanger la crème, le lait, les œufs, le sucre et la poudre Impérial et verser sur les fruits.

Mettre au four et après 10 minutes de cuisson, répartir le crumble et continuer la cuisson encore 20/25 minutes.

Verdict :

Cette tarte aux mirabelles est exquise.
Moelleuse avec les fruits et croquante avec le crumble !!!
Trop trop bonnn.

dimanche 23 août 2009

Tartinade mousseuse aux aubergines et aux tomates confites


Après mes " tartinades " au thon et aux foies de volaille, voici une " tartinade " à base de légumes, et plus précisément avec des aubergines et des tomates confites à l'huile d'olive.

Pour un pot de 400 g environ, il vous faut :

2 aubergines
6 demi tomates confites à l'huile d'olive
2 gousses d'ail
de l'huile d'olive
sel et poivre

Faire cuire les aubergines au four à 200 ° pendant 20 minutes.

Les sortir du four et les laisser refroidir.

Dans le mixer, mettre la pulpe des aubergines, les tomates confites, les gousses d'ail écrasées, le sel et le poivre. Mixer puis ajouter progressivement l'huile d'olive (jusqu'à obtenir une " mousse").
Verser dans un bocal et mettre au réfrigérateur avant dégustation.

Verdict :

MonChéri n'a pas pu attendre de gouter avant de prendre la photo !!!
C'est mousseux, super parfumé et tellement bon sur du bon pain !!!

samedi 22 août 2009

Sfoglia di frutta estiva

Aujourd'hui je vous propose une tarte toute simple faite avec des fruits de saison et même du jardin.

MonChéri a trouvé cette recette dans une revue italienne et elle lui a beaucoup plu, je lui ai donc fait la surprise en la lui confectionnant !

Pour moi, elle est différente de ce que je fais habituellement, il n'y a pas de mélange d'œuf et de crème.

Voici les ingrédients :

1 pâte feuilletée toute prête
5 petites pêches jaunes du jardin
1 grosse poignée de mûres
5 abricots (achetés au marché)
6 petits gâteaux secs (type Petit Brun)
120 g de sucre en poudre

Laver les abricots, peler les pêches, leur enlever les noyaux.
Faire un sirop avec 100 g de sucre et 200 ml d'eau, faire cuire les abricots et les pêches pendant 5 minutes environ, les égoutter et les sécher avec du papier absorbant.

Étaler la pâte feuilletée sur un plaque recouverte de papier sulfurisé ou sur une toile en silicone.
Émietter les biscuits sur la pâte en laissant une marge de 3 cm sur les bords. Répartir dessus les fruits, ajouter les mûres préalablement rincées et séchées.
Replier le bord de pâte sur les fruits, parsemer du reste de sucre en poudre.
Badigeonner d'un jaune d'œuf la pâte.

Faire cuire dans le four préalablement préchauffé à 200 ° pendant environ 25 minutes.

Verdict :


MonChéri était super content, il s'est régalé !!!!!

vendredi 21 août 2009

Trofie liguri ai pomodori e ricotta

Voici un plat de pâtes à base de tomates (c'est la pleine saison au jardin) et de ricotta, j'ai trouvé la recette dans mon super livre de cuisine de pâtes !!!!

Il vous faudra :

500 g de pâtes (pour moi des trofie liguri)
6 tomates bien mûres
1 oignon
2 gousses d'ail
quelques feuilles de basilic
sel, poivre, herbes de Provence
1 pot de ricotta


Dans une casserole, faire revenir l'oignon coupé en petits morceaux pour ajouter l'ail écrasé. Ajouter les tomates coupées en dés (privées de leurs graines), les feuilles de basilic et assaisonner. Faire cuire 15 minutes environ.

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes.

Dans un saladier, écraser à la fourchette la ricotta.

Une fois cuites, verser les pâtes dans un saladier avec la sauce tomates, remuer puis ajouter la ricotta. Bien mélanger.

Servir...

Verdict :

Un plat de pâtes exceptionnel.
C'est excellent, ce n'est pas sec, c'est moelleux.....
Bref, essayez..... et dites moi si ce plat vous a plu !!!!!!

jeudi 20 août 2009

Pêches de vigne au sirop de vin rouge épicé conservé dans un bocal Le Parfait ou pour prolonger l'été


Que ne connait pas les bocaux Le Parfait ????
Moi je les utilise depuis de longues années, j'y mets des sucres, des amandes chocolatées, des dés de gingembres confits, des tartinades.
Cette année j'ai même mis des cerises en conserves pour notre long hiver alsacien.

Je profite aussi des nombreuses pêches de vigne du jardin pour les mettre en conserve, nous en avons beaucoup, elles sont toutes rouges toutes juteuses. C'est l'occasion pour moi (c'est un challenge !!!) de participer à un petit jeu concours organisé par Le Parfait.


Vous aurez besoin pour 2 bocaux de 350 ml :

3 pêches de vigne par trop mûres
300 ml de vin rouge (Côte du Rhône pour moi)
100 g de sucre
1 bâton de cannelle
5 graines de cardamome
1/2 gousse de vanille Bourbon

2 bocaux Le Parfait Super (petite contenance)

Verser le vin rouge avec le sucre et les épices dans une casserole et porter à ébullition. Faire cuire 10 minutes environ.

Pendant ce temps, éplucher les pêches et les couper en quartier.
Bien laver et ébouillanter les bocaux et les caoutchoucs.
Les essayer.

Faire chauffer de l'eau dans une cocotte minute.

Placer les tranches de pêches de vigne dans les deux bocaux.
Verser le sirop de vin rouge.

Fermer hermétiquement les bocaux.
Les placer dans la cocotte minute en les calant bien avec un torchon propre.

Fermer la cocotte minute et compter 30 minutes de cuisson à partir de la soupape.
Laisser refroidir complètement la cocotte minute avec de les sortir.

Pour vérifier si les bocaux sont hermétiques, ouvrir la charnière et tirer sur la languette orange, si elle résiste, le pot est bien hermétique !!!

Ne pas oublier des les placer dans un endroit à l'abri de la lumière.

*************************
Si vous voulez aussi participer à ce jeu et gagner :
- un robot KitchenAid,
- un bon d'achat de 250 euros valable au Bon Marché,
- un bon d'achat de 100 euros valable aussi au Bon Marché.

Il suffit de " mettre vos recettes en bocal. Fruits ou légumes, viande ou poisson, entrée ou dessert, plat cuisiné ou confiture, laissez votre imagination prendre le contrôle des casseroles. "

Anne de Papilles et Pupilles, Chantal d'Assiettes Gourmandes et de Dominique de Cuisine Plurielle seront entre autre les jurys de ce défit.

A vos casseroles, ou plutôt à vos bocaux !!!

Tartinade de foies de volaille


Après ma " tartinade " de thon, voici ma " tartinade " de foies de volaille.
C'est une recette très vite réalisée et qui ne nécessite pas de cuisson au four.

Il vous faut :

300 g environ de foies de volaille
125 ml de vin blanc
1 cuillère à soupe de Marsala (ou de Porto)
sel, poivre, 4 épices
100 g de beurre

Dans une casserole, faire bouillir le vin blanc.
mettre les foies de volaille et attendre 3 minutes à partir de l'ébullition.
Égoutter les foies, les déposer dans un mixer avec le Marsala, le beurre coupé en morceaux et les épices. Mixer pour avoir une crème homogène.
Verser dans un pot et placer dans le réfrigérateur.
Attendre 24 heures avant de déguster.

Verdict :

Une crème de foie de volaille bien parfumée.
A déguster sur du pain et des cornichons.....

mercredi 19 août 2009

Mon premier essai de Gnocchis


Nous adorons les Gnocchis, surtout Salomé et Eglantine avec leur sauce préférée : le pesto.
Notre amie Teresa m'avait montré, il y a quelques années, comment les réaliser, c'était un peu long mais vraiment simple, les gnocchis sont composés de pommes de terre, de farine et d'un œuf pour lier. Des ingrédients vraiment basiques.

Pour réaliser un plat pour 4 gourmands, il vous faut :


1 kg de pommes de terre
1 œuf
200/300 g de farine (en fonction de la qualité des pommes de terre)
sel, poivre, piment
Faire cuire les pommes de terre à l'eau.
Une fois cuites, les peler encore chaudes et les passer au moulin à légumes.
Faire un puits et mettre l'oeuf, le sel, le poivre, le piment et incorporer au fur et à mesure la farine.
Travailler la pâte avec les mains jusqu'à' obtenir une pâte souple qui se détache des mains.
Faire des boudins d'un diamètre d'environ 1 cm et les couper tous les 2 cm. A l'aide d'une fourchette, appuyer sur chaque gnocchi.

Pendant ce temps, porter à ébullition une grande quantité d'eau salée.

Les cuire jusqu'à ce que tous les gnocchi remontent à la surface.
Les égoutter et les servir aussitôt.

Verdict :


Les gnocchi faits maison n'ont rien à voir avec ceux que l'on achètent.
Eglantine m'a fait remarquer qu'ils sont moelleux !!!!!!!!!
J'ai déjà prévu d'en refaire....
C'est trop bon....


lundi 17 août 2009

Tartinade de thon


Que c'est agréable les vacances, le soleil, les déjeuners sous le cerisier !!!!!!
C'est l'occasion aussi de manger un peu autrement, on mange plus de légumes plus de fruits, on cuisine aussi différemment.

J'ai préparé cette " tartinade " très rapide à faire, à déguster sur un morceau de pain au levain (sous le cerisier bien sûr !!!!).

Il vous faudra :

1 boite de thon au naturel
100 g de fromage type Philadelfia
de la ciboulette
du piment
du poivre

Enlever l'excédent d'eau de la boite de thon, l'émietter et l'écraser avec la fourchette avec le fromage.
Assaisonner de ciboulette, de poivre et de piment.
Verser dans un joli contenant et mettre au réfrigérateur quelques heures.

Verdict :

Frais, moelleux.....
J'ai encore épaté MonChéri !!!!

dimanche 16 août 2009

Crumble de légumes


L'été c'est la saison des courgettes, des tomates, des aubergines et des poivrons. On peut les cuisiner de mille façons et à chaque fois, c'est un plaisir pour les papilles.

C'est la première fois que je fais un crumble de légumes !!! Et le résultat nous a beaucoup plu.

Il vous faudra :

1 kg de petites courgettes
2 tomates
2 poivrons
1 oignon
3 gousses d'ail
60 g de beurre
100 g de parmesan
130 g de farine

Dans une poêle, faire revenir l'oignon avec l'ail dans de l'huile d'olives.
Ajouter les courgettes et les poivrons émincés puis les tomates coupées en petits morceaux. Assaisonner de sel, de poivre, de romarin, d'herbes de Provence. Faire cuire 15 minutes.

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger dans un bol, la farine, le beurre coupé en petits morceaux et le parmesan avec le bout des doigts. On obtient une texture sableuse.

Déposer les légumes dans un plat à gratin puis émietter l'appareil à crumble.

Faire cuire 20 minutes.

Verdict :

Un plat très parfumé.
Le parmesan donne une saveur particulière.
A refaire.....

samedi 15 août 2009

Histoire de pain et de levain (échange et barvardage) 6


..... ou comment mon levain a ressuscité !!!!

Quelle tristesse en rentrant de vacances. Après presque 4 semaines de repos (forcé) j'ai voulu (bien sûr) faire un bon pain au levain.

Je l'ai sorti de mon réfrigérateur et l'ai laissé reprendre ses esprits. J'ai enlevé l'eau qui le couvrait.
J'ai prélevé une toute petite partie, l'ai placé dans mon bol puis lui ai donné à manger 3 cuillères à soupe de farine T65 et 3 cuillères à soupe d'eau. Je l'ai laissé toute la nuit.

Le lendemain matin, j'ai trouvé mon levain tout rapapla, pas de bulle, tout liquide..... Oh la la, que faire ????????
Je l'ai à nouveau nourri avec de la farine T 65 et une cuillère à café de farine complète T150. J'ai l'ai à nouveau laissé tranquille.
Mais toujours rien, pas de bulle......

Alors j'ai pris les grands moyens. Comme me l'avait si bien expliqué Swinguette (merci !!!!!), je lui ai donné 1 cuillère à dessert de sucre et je l'ai laissé reprendre ses esprits !!!!

Quelle joie le lendemain matin, il a bullé, il est ressuscité !!!!!! Youpi !!!

Et hop, j'ai préparé un pain au levain et à la farine de seigle.

150 g de farine de seigle
450 g de farine T65
1.5 cuillère à café de sel
350 ml environ d'eau
200 g de levain rafraichi

Mettre les farines, le sel et le levain dans le bol du Kenwook.
Pétrir en ajoutant progressivement l'eau.
Pétrir pendant 8 minutes à la vitesse 1 puis 4 minutes à la vitesse 2. Couvrir d'une toile en silicone.
Au bout de deux heures, sortir le pâton, former un belle miche et la placer dans la cocotte en Pyrex (préalablement huilée) et replacer le couvercle et mettre au réfrigérateur pour toute la nuit.
Le lendemain matin, mettre la cocotte dans le four à froid et mettre le thermostat à 220 ° pendant 60 minutes.

Verdict :

Un pain délicieux.
Mais, car il y a un mais, le pain est plat, je suppose qu'il a trop levé au réfrigérateur. Ce qui n'a pas été le cas pour le deuxième pain ; celui ci est magnifique, une mie aérée.

Morale, difficile de réussir à chaque fois un pain parfait...... Encore beaucoup de choses à apprendre et à partager....

vendredi 14 août 2009

Macaroni al sugo di fagioli


J'ai ramené de mon séjour en Toscane, un livre de cuisine sur les pâtes (en français) 100 recettes de pâtes !!!!!!! Maintenant j'ai des recettes pour quelques années !!!!!!!!

J'ai fait ma première recette, elle contient des tomates et des haricots du jardin, une autre façon de manger les haricots !!!!

Voici la recette :

500 g de macaroni
1 petit saladier de tomates du jardin
1 bol de haricots verts
1 oignon
1 belle gousse d'ail
du basilic
de l'huile d'olive
sel et poivre

Laver et couper les haricots, les cuire à l'eau salée.
Les égoutter.

Chauffer l'huile d'olive. Faire rissoler l'oignon coupé en petits morceaux puis ajouter l'ail écrasé.
Verser les tomates en petits dés dans la casserole ainsi que le basilic, assaisonner de sel et de poivre, faire cuire 10 minutes environ.
Puis ajouter les haricots coupés en petits tronçons et continuer la cuisson de 10 minutes.

Pendant ce temps, faire cuire les macaroni selon le temps indiqué sur le paquet. Une fois cuits, les égoutter et verser dessus la sauce.

Verdict :

Si on aime, on peut parsemer le plat de parmiggiano.
Une autre façon de manger les haricots verts !!!
Nous, on a bien aimé !

jeudi 13 août 2009

Contiture de Prunelles !


Connaissez vous ce petit fruit tout jaune qui ressemble à la mirabelle ????
Sa chair est bien différente de la mirabelle, elle se détache difficilement du noyau et son gout est aussi plus fade.


Ce petit fruit que l'on appelle en Italie " prugne " je l'ai découvert en Toscane. Les arbres en sont plein. Je pensais que ce fruit poussait uniquement là-bas. Et bien non, ce fruit pousse aussi chez nous. C'est ma voisine qui m'en a donné...... son arbre a les branches couvertes......

Bien sûr, j'en ai fait de la confiture que j'ai parfumé avec une gousse de vanille de Bourbon.

Voici les proportions :

2 kg de prunelles dénoyautées
2 kilogrammes de sucre
1 gousse de vanille de Bourbon
1 cuillère à dessert (un peu bombée) de pectine (achetée chez G. Detou)

Faire cuire quelques minutes les prunelles avec la gousse de vanille. Laisser reposer toute la nuit pour que les fruits s'imprègnent de la vanille.
Le lendemain, ajouter le sucre et la pectine et faire cuire 15 minutes.
Mettre en pots.

Verdict :


C'est une confiture toute dorée !!! avec un bon petit goût de vanille......
Ca me rappelle mes vacances à Salutio !!!!

mercredi 12 août 2009

Poisson au lait de coco et au curry

Pour changer des mes plats sucrés, voilà un plat de poisson au lait de coco et au curry très savoureux et très facile à faire, il vous faut :

4 filets de poisson blanc
1 oignon
1 gousse d'ail
2 cuillères à soupe de pâte de curry doux
1 boîte de lait de coco (400 g)
sel

Faire revenir l'oignon coupé en petits morceaux dans un casserole puis ajouter l'ail écrasé et le curry. Verser le lait de coco et porter à ébullition en remuant. Diminuer et laisser chauffer la sauce pendant 5/10 minutes.
Gouter pour juger s'il y a lieu de rajouter du curry ou un peu de sel.
Saupoudrer les filets de poisson de sel, les mettre dans la sauce et faire cuire 8/10 minutes.

Servir avec du riz ou des pommes de terre cuites à la vapeur.

Verdict :



Une recette qui a plu à toute la famille.
Elle est extraite d'un livre acheté à Ikéa pour une misère.

mardi 11 août 2009

Deuxième année.....

..... que mon blog existe !!! ET oui, déjà deux ans.... Qui l'eut crû ???? Pas moi, en tout cas......

J'ai de plus en plus de commentaires et de passages, on me lit même au delà de l'Océan Atlantique !!!! Merci Josée !!!!

Ce blog m'a permis de rencontrer virtuellement des blogeuses mais aussi d'en rencontrer en vrai, de faire des échanges, des partages, des virées gourmandes à Paris !!!!

Pour fêter cet anniversaire, je vous propose des mini cheesecakes à la mûre, je profite des petits fruits du jardin, il y en a tellement !!!! Je me suis inspirée d'une recette de la revue italienne que je viens d'acheter.....


100 g de biscuits secs
50 g de beurre
1 pot de ricotta
60 g de sucre
1.5 feuille de gélatine
150 ml de crème fraiche + 3 cuillères à soupe
1 bol de mûres du jardin
1 feuille de gélatine

Ecraser les biscuits et les ajouter au beurre fondu. Bien mélanger. Poser 5 cercles à pâtisserie (5 cm) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, tasser les biscuits émiettés et réserver au réfrigérateur.

Battre la ricotta avec le sucre. Chauffer les 3 cuillères à soupe de crème. Faire ramollir la feuille de gélatine dans l'eau froide, l'essorer et l'incorporer à la crème chaude puis l'ajouter à la ricotta. Battre en chantilly la crème. L'ajouter à la ricotta. Répartir dans chaque cercle à pâtisserie et placer quelques heures au réfrigérateur.


Faire compoter les mûres dans une cuillère à soupe de sucre, les écraser à la fourchette puis incorporer une feuille de gélatine préalablement ramollie dans de l'eau froide.

Verser cette compote sur chaque cheesecake.

Remettre au réfrigérateur pendant quelques heures.


Verdict :


Je n'ai eu que des éloges !!! C'est léger, fondant, moelleux, pas trop sucré.

Un vrai régal..... A refaire....... et très vite....

lundi 10 août 2009

Sorbet au melon



Il fait très chaud et déguster un bon sorbet maison est bien agréable.

Voilà une recette très simple d'un sorbet au melon, il vous faut :

1 beau melon
100 g de sucre en poudre
50 g de glucose
100 ml d'eau

Mélanger le sucre, le glucose et l'eau. Réserver.
Peler et couper le melon en petits morceaux, le mixer.
Ajouter le sirop.
Mettre en sorbetière jusqu'à ce que le sorbet soit " pris ".
C'est prêt à être dégusté immédiatement ou mettre dans un bac à glace et à placer au congélateur.

Verdict :


Du pur fruit, du pur plaisir gourmand !!!!

dimanche 9 août 2009

Confiture de mûres sauvages

Ce matin ma cuisine embaumait la mûre sauvage, elle a vraiment une autre odeur que celle du jardin.
C'est Salomé qui les a ramassé très tôt le matin (elle s'est levée vers 6 heures le matin) avec sa mamie. Toutes les deux en ont cueilli au moins 3/4 kilogrammmes !!!

Moi j'ai juste gardé un bon kilo pour faire une délicieuse confiture !!!!

Il vous faut :

une petite fille motivée !!!!!
1 kg de mûres sauvages
1 kg de sucre type Gelsuc

Bien rincer les mûres.
Les mettre avec le sucre dans une casserole et le laisser dissoudre pendant quelques heures.
Puis faire cuire selon les indications du paquet, pour moi 4/5 minutes.
Mettre en pot immédiatement.

Verdict :

Dommage que vous ne pouvez pas sentir cette bonne odeur !!!

samedi 8 août 2009

Medaglioni di riso alle melanzane


J'ai ramené de mon séjour en Toscane des livres mais aussi une revue de cuisine que j'achète à chaque fois.

J'y trouve toujours quelques recettes qui m'intéressent, toujours beaucoup de pâtes et de riz. Cette recette de Médaillons de riz aux Aubergines m'a attirée car la présentation m'a plu et j'aime aussi beaucoup l'aubergine.

Voici les ingrédients nécessaires pour un petit festin de gourmands :

300 g de riz
1 aubergine
3 tomates
1 oignon
quelques feuilles de basilic
du parmesan
1.2 litre environ de bouillon de légumes
40 ml de Porto
de l'huile d'olive
sel et poivre

Préparer l'aubergine.
La rincer et couper le pédoncule.
La couper en tranches régulières et parsemer de sel fin pour la faire dégorger.
Au bout de 15 minutes environ, bien les essuyer avec du papier absorbant.
Faire chauffer de l'huile d'olive et faire rissoler de chaque coté les tranches d'aubergines, les égoutter sur du papier absorbant.
Réserver.

Laver et couper les tomates en petits dés, assaisonner d'huile d'olive, de sel, de poivre et parsemer de feuilles de basilic .
Réserver.

Dans une grande casserole, faire rissoler l'oignon émincé, ajouter le riz, bien remuer pour enrober le riz d'huile. Le riz devient transparent.
Incorporer d'abord le Porto et progressivement le bouillon de légumes bouillant en remuant régulièrement.
Faire cuire le riz jusqu'à ce qu'il soit tendre. Puis ajouter le parmesan.

Sur une assiette, mettre une ou plusieurs tranches d'aubergine (selon la taille de l'aubergine), poser dessus un emporte pièce de la dimension des aubergines, remplir du riz puis recouvrir de tranches d'aubergine.
Placer autour les tomates.

Verdict :

Ce plat est vraiment délicieux.
C'est chaud et froid.
C'est moelleux grâce à l'aubergine et légèrement croquant grâce au riz.